Mutation in Progress

« L’homme est un être de transition. » – Sri Aurobindo

 

Le point de départ de cette expérience artistique est le geste symbolique de la rupture des sculptures de Marie-Claire, dans un détachement initiatique de l’artiste pour passer à une nouvelle création et illustrer cette métaphore en présentant des créatures mutantes, recomposées sur le point de quitter leur cocon… Puis la rencontre entre artistes aux disciplines complémentaires dans un processus de création collective où chacun interprète la fable sur un terrain inconnu pour lui, et où le jeu flirte avec le lâcher prise sans autre but que le processus lui-même…

Description de l'installation :

 

Vidéo allégorique de Christoph Pohl essentiellement en noir et blanc

Scènes de cassure des sculptures « intertissées » avec Ana Costa dansant la cassure   (3 minutes)

 

Installation sonore « C’est pour quand ? ». Création sonore de Chloé Sanchez issue d’entretiens radiophoniques entre Jacques Chancel et l’écrivain Satprem, dans les années 70   (2 minutes)

 

Cocons suspendus de Marie-Claire Barsotti, sculptures anarchiques. Recompositions en mutation flottant entre deux mondes, hors du temps…

 

Photo-lumières de Denis Ben Sussan, témoins de l’expérience.

 

Improvisation dansée au vernissage par Anna Costa.

 

Artistes : Marie-Claire Barsotti, plasticienne / Chloé Sanchez, artiste son / Christoph Pohl, vidéaste / Ana Rute Costa, danse / Denis Ben sussan, photographie.

Vidéo et son en boucle et en alternance :

Expositions  (sélection de photos)
Making of  (photos et vidéo)